MuayThaiGalaxy

Switch to desktop Register Login

Les français Aziz RAFAI, Nacer DJELLOUL se sont qualifiés pour la finale des tournois NAI KHANOM TOM de 67 kg, et de 72 kg qui avait lieu le 20 Mars 2013 à Ayutthaya, mais se sont inclinés contre des adversaires Thaïlandais. Tous deux remportent donce une médaille d'argent qui vient compléter la médaille de bronze de leur collègue Gil ANCELIN qui participait lui au tournoi classe B en moins de 72 kg. 

A l'origine de la manifestation, il devait y avoir 8 combattants dans chacun des tournois en 67 kg et en 72 kg. Freddy LEPINE, et son équipe, se sont très vite aperçus, qu'il y avait quelques irrégularités au niveau du poids concernant certains combattants. Il y a eu donc contestation. C'est ainsi que lors de la pesée, les thaïlandais ont amené une deuxième balance. Au final, de 8 participants, le tournoi ne comptait plus que 4 participants durant les festivités en hommage au "père du Muaythai" NAI KHANOM TOM

En classe B, un des cadre du RMT 91, Gil ANCELIN, reprenait la compétition après plus d'un an d'absence des rings, comme il y a eu un forfait et pas de présentation de son adversaire au premier tour, Gil a accédé directement en demie finale. "Gil manquait de mise de gants et de pratique, il avait arrêté il y a plus d'un an, suite à une blessure où il s'était fait opérer, il tombe dans ce combat mais sauve une médaille de Bronze. Mais il faut reconnaitre que le tirage au sort lui a été favorable. " nous a confié Freddy LEPINE.

De son côté Gil ANCELIN a estimé que "le niveau de la compétition était assez relevé mais nous sommes très heureux de rapporter en France 2 médailles d'argent et 1 médaille de bronze."

La prime du gagnant pour le tournoi Naï Khanom Tom devait s'élever à 100 000 THB (environ 2700 euros) avec une finale en 5x3. Et au dernier moment, la prime a diminué de moitié pour passer à 50 000 THB. 

"La surprise c'est qu'il y avait également une artillerie de Thaïlandais. Il avait fait venir des pointures, des anciens champions du Radja et du Lumpini qui venaient se faire la main, un billet au passage, et se faire plaisir. C'est vrai qu'il y avait une dominance, technico tactique de leur part ." nous a expliqué Freddy LEPINE. 

Nacer DEJELLOUL, après une victoire nette  par KO coup de coude retourné contre le  britannique Sam MERRY WEATHER,  a fait un excellent combat contre le thaïlandais PANYA CHOMPHOOPHUANG, champion du Rajadamnoern, champion du Lumpini qui comptabilise plus de 200 combats. Nacer a bien frappé dans les jambes, il a bien remisé. "Nasser c'est un combattant intelligent, au troisième round l'un comme l'autre, ils n'ont pas cherché le coup dur. Mais comme le thaïlandais a pris les deux premiers rounds, ça c'est passé avec élégance, avec une nette domination quand même du thaïlandais."

Pour Aziz RAFAI, ce fut différent, après s'être qualifié en remportant son premier combat avant la limite face à un italien, il est lui aussi tombé sur un thaï en finale, mais ce dernier a remarqué qu'Aziz est un Muay Mat, un nakmuay fort en technique d'anglaise. Aziz au niveau de ses poings est très percutant et efficace, alors d'entrée le thaï pour contrer le point fort du pensionnaire du RMT91, a choisi d'utiliser les coups de coudes. 

"J'ai dit à Aziz de monter les bras car je sentais que cela pouvais être un danger. Aziz a manqué de précision parce que le thaï n'était pas forcément fimeux, mais il se décalait, faisait des retraits et aussitôt qu'il y avait un danger, il envoyait soit une jambe ou un coude et à un moment donné en sortie de corps à corps, Aziz prend un coup de coude, ce qui a résulté d'une ouverture qui contraint le combat  à se terminé avant la limite."

Aziz RAFAI, Freddy LEPINE, Gil ANCELIN avec le coach d'un camp à Ayutthaya

Après les festivité, l'un des entraîneurs du camp d'Ayuttaya, où séjournais tout l'équipe de Freddy LEPINE, lui a avoué que les thaïlandais se préparaient depuis un mois et demi pour ce tournoi, parce que cela représente N'ai Khanom Tom et la récompense doit rester à la maison. Au final, les thaïlandais ont pris une belle ceinture et la prime.